• Vous arrive-t-il souvent de dire oui alors que vous pensez non ?
  • Vous arrive-t-il régulièrement de vous sentir obligé d’aller dans le sens des autres ?
  • Vous arrive-t-il souvent d’accepter quelque chose et de ressentir de la colère ou encore de la frustration juste après parce que vous n’êtes pas en cohérence avec ce que vous venez d’accepter ?

Nos comportements face au « non » sont souvent dictés par la peur de :

  • Créer un conflit
  • Être jugé(e)
  • Être perçu(e) comme un(e)égoïste
  • Déplaire ou blesser
  • Avoir tort
  • Culpabiliser
  • Être rejeté(e): lié à notre besoin d’être aimé(e) et accepté(e)

👉A vouloir éviter le conflit, tout faire pour être apprécié ou tout mettre en place pour être aimé, le risque est grand de s’oublier dans le désir de l’autre. A ce jeu de dupe, nous ne savons plus exactement ce que nous voulons vraiment. Cela nous empêche de trouver notre place parmi les autres.

👉Savoir dire non et poser ses limites, c’est s’accorder de la valeur et s’écouter. C’est prendre en considération son interlocuteur. C’est se créer l’opportunité de dire un grand oui à la prochaine occasion.

👉Savoir dire NON avec bienveillance, c’est choisir d’être libre, d’avoir des relations authentiques avec soi-même et les autres. C’est respecter son désir profond. C’est avoir la capacité de se positionner clairement dans sa relation à soi et à l’autre. La vie nous invite sans cesse à renforcer notre positionnement en étant attentif à ce qui se joue dans nos relations

Quelques conseils pour apprendre à définir ses limites

  • Ne pas répondre de suite à une demande , prendre le temps de la réflexion même un temps court : je vais y réfléchir, je vois si je peux et je te réponds plus tard en fonction de mes disponibilités.
  • Apprenez à ne pas vous justifier: dire non, c’est aussi assumer, décider de faire autre chose.
  • Soyez à l’écoute de vos besoins , vos valeurs et vos émotions
  • Identifiez les peurs qui se jouent derrière votre difficulté à dire non .
  • Affirmez vos limites clairement. Une fois que vous avez identifié vos limites, c’est important d’apprendre comment les communiquer aux autres. Exprimez vos opinions, sentiments, préférences et désaccords. Identifiez les obstacles qui se dressent face à votre capacité d’établir de saines limites pour ensuite passer à l’action .

Définir ses limites est l’une des composantes de l’affirmation de soi sur laquelle j’accompagne mes clients pour plus de liberté, de sérénité et de respect de soi. Besoin d’aide pour vous affirmer? Contactez moi .

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *