Lors de mes accompagnements en coaching, j’attache une grande importance à la conscience du corps et des émotions qui sont étroitement liées. Voici quelques pistes à prendre en compte :

  • La colère est reliée au foie et à la vésicule biliaire. Bien gérée, la colère est une émotion positive et constructive. Elle est la garante du respect de soi, elle sert à poser ses limites, chasser les intrus et se faire respecter. Lorsque vous ressentez de la colère, demandez-vous “ quelles sont les valeurs qui ont été bafouées, quelles limites ou quel cadre n’ai-je pas réussi à mettre, à quoi n’ai-je pas dit non? Votre piste de travail se trouve ici 
  • La tristesse est reliée aux poumons et aux gros intestins. La tristesse est utile afin de se rendre disponible pour le nouveau. C’est un passage de transition qui prépare à une situation nouvelle. Cette émotion apparaît chaque fois que nous avons besoin de nous adapter à un changement. Quelle résistance avez-vous face au changement , de quoi ne voulez-vous pas faire le deuil, quel besoin avez-vous face à cette tristesse ?
  • La peur est reliée aux reins et à la vessie. C’est la perception d’une situation à venir nécessitant de la prudence. Il s’agit soit d’un danger objectif et nous nous en protégeons, soit d’une situation nouvelle et cette peur nous indique que nous ne sommes pas suffisamment préparés pour l’affronter.
  • La joie est reliée au cœur et à l’intestin grêle. La joie sert de moteur pour avancer. C’est une des composantes essentielles de notre santé physique. C’est une puissante énergie de partage et de croissance.

Je pourrais continuer avec tout un tas d’émotions mais le but ici, est avant tout, de vous faire comprendre la mécanique première de vos émotions et comment elles s’y logent dans votre corps ! Prenez soin de vous

Virginie ❤️

#coaching #émotions #énergie #developpementpersonnel #bienetre #joie #colère #peur #tristesse 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *